D’accord, nous avons besoin d’un syndicat, mais le SCFP est-il le bon choix pour nous ?

hpouliot Uncategorized

Le SCFP a l’intention d’amplifier votre voix, pas de s’y substituer. Nous formons une vaste organisation qui compte 650 000 membres et nos 2 400 sections locales varient en taille de 20 à 20 000 membres. Ce que nous partageons tous et ce qui nous rend forts, c’est notre approche, qui consiste à faire passer les membres avant tout le reste. Ce sont nos membres qui fixent les priorités à négocier, qui élisent les dirigeants de leur section locale et qui fixent les orientations du syndicat national.

Le SCFP est le bon choix pour les membres d’équipage de WestJet. Pourquoi ? Parce que nous avons plusieurs dizaines d’années d’expérience à représenter des agents de bord et que nous encourageons nos sections locales à être autonomes. Personne ne sait mieux que vous ce qui est le mieux pour vous. C’est pourquoi le SCFP s’engage à vous donner les moyens pour que vous puissiez décrocher le meilleur contrat de travail possible.

Le SCFP a été fondé sur le principe de l’autonomie locale. Nous accordons à nos sections locales un degré d’autonomie inégalité par les autres organisations syndicales canadiennes. Tant que la section locale respecte les statuts du SCFP, elle est libre de mener les actions de son choix pour représenter au mieux ses membres.