Remettons les pendules à l’heure : le SCFP est fier de mener une campagne honnête

cbrenchley Uncategorized

D’abord et avant tout, nous souhaitons souligner les efforts déployés par la WestJet Professional Flight Attendants Association (WPFAA) pour faire de WestJet un milieu de travail plus agréable pour les agents de bord. En période de haute tension comme en ce moment, on peut facilement perdre de vue ce genre de choses. Cela étant dit, ce n’est pas pour autant le moment de propager des mensonges. Malheureusement, les mensonges de la WPFAA s’accumulent. Le SCFP doit donc remettre les pendules à l’heure et exposer les faits.

Fait : Le SCFP n’est pas une entreprise. C’est un organisme démocratique, sans but lucratif, dirigé par et pour les travailleurs.

Comme tous les syndicats, le SCFP est réglementé par le Code canadien du travail et les lois du travail de chaque province. Le SCFP adhère à des statuts, des règlements et des structures de reddition de comptes. Il se démarque d’ailleurs par son engagement envers la démocratie et l’autonomie des sections locales. À tous les échelons, ce sont les membres du SCFP qui décident de ce que fait le syndicat, par vote majoritaire. Par autonomie, on entend que chaque section locale du SCFP rend des comptes d’abord et avant tout à ses membres.

Les cotisations du SCFP sont fixées par un processus démocratique. Elles servent à soutenir les efforts de nos membres qui doivent défendre leurs droits au travail, à syndiquer les travailleurs canadiens qui ne le sont pas et à financer les projets communautaires et les initiatives favorisant l’équité que priorisent nos membres. Le SCFP ne réalise pas de profits sur le dos de ses membres.

Pour lire les statuts qui décrivent les objectifs et le mode de fonctionnement du SCFP, cliquez ici.

Pour lire le dernier rapport sur les décisions du Conseil exécutif national du SCFP et les résolutions qu’il a adoptées, cliquez ici.

Pour consulter les états financiers annuels vérifiés présentés aux membres du SCFP, cliquez ici.

Pour lire le rapport du secrétaire-trésorier national sur la situation financière du SCFP, cliquez ici.

Fait : Les campagnes d’accréditation du SCFP sont efficaces. La durée moyenne des campagnes se mesure en semaines et non en années, contrairement à d’autres syndicats.

Le SCFP dispose de beaucoup plus de ressources et d’organisateurs professionnels pour soutenir une campagne d’accréditation que n’importe quelle autre organisation syndicale au pays. Au SCFP, vous pouvez aussi compter sur le soutien de milliers d’autres agents de bord. Contrairement à d’autres syndicats, le SCFP ne fait pas miroiter d’échéancier irréaliste en matière d’accréditation.

Fait : Rien n’empêche un employeur d’avoir une politique de porte ouverte et d’encourager les commentaires dans un milieu de travail syndiqué.

La communication entre l’employeur et ses employés ne se limite pas aux délégués syndicaux. L’employeur qui prétend le contraire ne cherche qu’à monter les travailleurs contre leur syndicat.

Fait : Le SCFP mène une campagne honnête. Et non, il ne fait pas de maraudage.

Contrairement aux propos négatifs sur le SCFP véhiculés dernièrement par la WPFAA, le SCFP mène une campagne honnête. En effet, puisque les agents de bord de WestJet ne sont pas encore membres d’une unité de négociation, notre campagne de recrutement ne peut d’aucune manière être associée à du maraudage. Le SCFP veut simplement aider les agents de bord de WestJet à former le tout premier syndicat des agents de bord chez WestJet.