Si les agents de bord de Ryanair peuvent se syndiquer, ceux de WestJet peuvent aussi

hpouliot Uncategorized

Les agents de bord de WestJet envoient leurs félicitations de l’autre côté de l’Atlantique à la suite de l’annonce que les agents de bord de Ryanair basés au Royaume-Uni ont réussi ce que l’on pensait autrefois impossible : ils se sont syndiqués. Ils seront représentés par Unite, le syndicat britannique des agents de bord.

Si les agents de bord de Ryanair peuvent le faire, les membres d’équipage de WestJet en sont capables eux aussi.

Le PDG de Ryanair, Michael O’Leary, a dit un jour que l’enfer gèlerait avant que ses employés arrivent à se syndiquer. Or, cette annonce démontre qu’avec de la détermination, les agents de bord peuvent surmonter l’opposition la plus antisyndicale de l’industrie et obtenir la représentation syndicale dont ils ont besoin. Ils pourront ainsi protéger leurs droits et plaider en faveur de conditions de travail plus sûres.

Unite représente 25 000 agents de bord à travers le Royaume-Uni. Les agents de bord de Ryanair pourront faire progresser leur salaire et leurs conditions de travail en bénéficiant d’un tel appui.

En tant que travailleurs de première ligne, les agents de bord sont responsables de la réussite de l’entreprise. Ils méritent le respect et l’équité au travail, ainsi que d’être écoutés quand il est question de leurs conditions de travail. Obtenir une représentation syndicale assure aux agents de bord de Ryanair une voix forte dans la négociation des salaires, des avantages sociaux et des horaires, entre autres.

Le syndicat canadien des agents de bord, le SCFP, est à la fine pointe de la représentation dans l’industrie. Et les agents de bord de WestJet sont sur le point de pouvoir en profiter. Signez votre carte.