MISE AU POINT : Renseignements importants sur l’examen du CCRI

hpouliot Uncategorized

Comme vous le savez, depuis les dernières semaines, le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) examine la demande du SCFP de représenter les agents de bord de WestJet. Aujourd’hui, nous avons appris, à travers le processus du CCRI, que WestJet avait l’intention d’utiliser tous les moyens possibles pour contrecarrer le souhait de la majorité de ses employés d’être représentés par le SCFP.

Nous savons que plusieurs d’entre vous sont impatients de connaître le résultat final de l’examen du CCRI. Nous aussi !

Voici les dernières nouvelles :

Le CCRI a passé les dernières semaines à revoir les cartes que le SCFP a soumises dans le cadre de sa demande. Certains d’entre vous ont peut-être reçu un appel d’un agent du CCRI. Veuillez le rappeler, cela pourrait accélérer le processus. Le CCRI recueille également de l’information auprès du SCFP et de WestJet et entend les deux parties sur l’unité de négociation proposée pour les travailleurs.

Toutes ces informations sont ensuite transmises à un vice-président spécialement nommé au siège du CCRI à Ottawa. Cette personne aura le dernier mot sur la demande du SCFP. Comme elle n’a pas de date limite officielle pour terminer son examen, nous ne savons pas exactement quand nous connaîtrons sa décision ; nous espérons que ce sera bientôt.

Nous sommes aussi impatients que vous de clore ce dossier et de nous attaquer à la négociation d’une solide convention collective.

Comme nous en faisions état au début de ce bulletin, nous avons appris, à travers le processus du CCRI, que WestJet avait l’intention d’utiliser tous les moyens possibles pour contrecarrer le souhait de la majorité de ses employés d’être représentés par le SCFP. Loin de respecter le souhait de ses employés en matière de représentation, WestJet a décidé de retarder le processus par tous les moyens.

Sachez que tout retard supplémentaire découle du refus de WestJet d’accepter votre décision. Mais nous n’allons pas laisser cela nous décourager. Nous continuerons d’organiser, de signer des cartes et de renforcer notre position en vue d’une première convention collective. Ensemble, nous aurons notre syndicat !

Voici trois choses que vous pouvez faire en attendant la décision du CCRI :

  1. Faites adhérer un ami d’Encore ! Nous sommes sur le point de déposer une demande pour représenter les membres d’équipage de WestJet Encore. Votre aide nous serait précieuse. (Rappelez-vous simplement qu’ils devront payer les frais d’adhésion de 5 $ requis par la loi.)
  2. Parlez à vos amis et à vos collègues des améliorations qu’ils constateront à leur vie professionnelle après leur syndicalisation avec le SCFP, même s’ils n’ont pas signé de carte de soutien au syndicat.
  3. Continuez de signer des cartes avec vos collègues de la ligne principale de WestJet, afin que nous puissions continuer à développer notre réseau de partisans pour obtenir une première convention collective. (Les agents de bord de la ligne principale de WestJet n’ont plus à payer les frais d’adhésion de 5 $.)