Le SCFP vous aidera à améliorer votre horaire au travail et votre vie

hpouliot Uncategorized

Votre horaire de travail rythme votre vie. En effet, la façon dont votre horaire est bâti (départs, arrivées, jours de travail et jours de congé) détermine où vous allez, quand et à quelle heure vous pourrez rentrer chez vous.

Vous nous avez dit que vous vouliez des horaires de travail plus prévisibles et plus efficaces, ainsi qu’une rémunération juste pour votre travail. Nous savons que vous souhaitez des jumelages productifs qui vous gardent alertes et actifs au travail. Les agents de bord de WestJet Encore ne méritent pas moins.

Partout au Canada, les agents de bord représentés par le SCFP ont connu les mêmes difficultés. Grâce à leur syndicat, ils ont pu négocier des conventions collectives solides qui améliorent leur horaire de travail et les rémunèrent équitablement pour tout le temps passé au travail.

Cela comprend un crédit minimum quotidien garanti, au lieu d’un RIG (ratio garanti sur la moyenne d’un courrier), soit un crédit minimum quotidien de quatre heures. Leurs conventions collectives encouragent aussi l’efficacité ou offre une compensation pour une faible productivité (journée de service totale moins quatre heures).

Avec le SCFP, vous aurez le pouvoir de concevoir des horaires qui fonctionnent pour vous. Après tout, c’est votre temps… et votre vie !

Pour en savoir plus sur la façon dont le SCFP peut vous aider à rendre vos horaires plus équitables et plus prévisibles, ou pour poser d’autres questions sur ce qu’un syndicat peut faire pour vous, consultez le site westjet.scfp.ca ou écrivez à encore@scfp.ca.

Si vous voulez améliorer vos horaires et vos conditions de travail, signez votre carte de membre du SCFP et encouragez un ami à faire de même.

L’accréditation et la suite des choses

hpouliot Uncategorized

Il y a un peu plus d’une semaine, le SCFP a reçu une accréditation provisoire pour représenter les agents de bord de la ligne principale de WestJet. Notre travail s’est poursuivi depuis. Voici où nous en sommes :

  • Le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) a établi un processus pour déterminer le statut de l’équipe des opérations à bord (chefs d’équipage et chefs de cabine) au sein de notre unité de négociation. Ces postes sont normalement inclus dans les unités de négociation représentant les agents de bord du pays, mais WestJet s’oppose à leur inclusion, ce qui entraîne des retards regrettables.
  • Le CCRI recevra sous peu les soumissions écrites des parties sur le statut de l’unité de négociation. WestJet a jusqu’à aujourd’hui pour présenter ses arguments. Le SCFP a jusqu’au 20 août pour y répondre. Notre position est que tout le monde devrait faire partie de l’unité de négociation. Le CCRI prendra sa décision par la suite.
  • Une fois que le CCRI aura statué sur la composition de l’unité de négociation, nous pourrons mettre sur pied votre section locale : élection d’un exécutif, adoption des règlements administratifs, formation des comités et assignation de personnel !

Comme vous, nous sommes impatients de résoudre la question de la composition de l’unité de négociation afin que nous puissions vous aider à bâtir votre section locale. En attendant, profitez de l’occasion pour réfléchir à ce à quoi celle-ci devrait ressembler. À quel rôle vous voulez jouer dans votre syndicat ? Quel type de soutien voulez-vous obtenir de votre syndicat pour améliorer vos conditions de travail ?

Si vous vivez des problèmes en milieu de travail ou avez des questions sur la représentation dont vous bénéficiez, communiquez avec nous à westjet@scfp.ca. Nous vous répondrons.

Finalement, encouragez vos amis et collègues à s’inscrire aux mises à jour sur notre site Web. Encouragez aussi vos amis chez Encore ou Swoop, à signer leur carte de membre du SCFP!

C’est le moment de monter à bord

hpouliot Uncategorized

Le SCFP travaillera maintenant à syndiquer les agents de bord de WestJet Encore. L’arrivée des agents de bord de la ligne principale de WestJet dans les rangs du SCFP est une bonne nouvelle, mais nous savons qu’il reste du travail à faire pour améliorer les conditions de travail de tous les agents de bord et employés de WestJet.

Vous nous avez dit que vous aviez besoin d’améliorer vos horaires, vos périodes de repos, les jumelages et l’organisation du travail. La meilleure façon de modifier réellement vos conditions de travail est d’obtenir une représentation syndicale forte et une convention collective solide qui va définir et protéger vos droits en tant qu’employés.

Les agents de bord de WestJet Encore peuvent eux aussi monter à bord en signant une carte de membre du SCFP et en encourageant leurs amis et collègues à faire de même.

Vous pouvez également communiquer avec nous pour nous faire part de votre expérience en tant qu’agent de bord de WestJet Encore ou pour demander de l’information sur les façons de s’impliquer davantage dans la campagne de syndicalisation. Il suffit d’écrire à westjet@scfp.ca.

L’appel d’embarquement des agents de WestJet Encore est lancé ! Prenez un stylo, signez une carte et participez au mouvement en vue de vous doter de la représentation syndicale forte que vous méritez. Pour plus d’information, consultez le westjet.scfp.ca.

Après l’accréditation, quelle sont les prochaines étapes?

hpouliot Uncategorized

Quelle semaine !

Vous avez réussi. Grâce à la détermination des nombreux militants qui ont mis l’épaule à la roue partout au Canada, les agents de bord de la ligne principale de WestJet ont maintenant un syndicat fort et indépendant sur lequel ils peuvent compter pour améliorer leur emploi et leurs conditions de vie. Quel accomplissement !

Mais notre travail ne s’arrête pas là.

Au SCFP, nous nous concentrons maintenant sur les prochaines étapes à franchir. Nous travaillons fort pour vous aider à mettre votre section locale sur pied, à élire un exécutif, à former un comité de négociation et à préparer la négociation de votre toute première convention collective.

Nous continuerons à vous envoyer des mises à jour lorsqu’il y aura des développements. Nous allons également communiquer avec vous pour connaître le type de section locale que vous souhaitez ainsi que vos priorités en vue de la négociation.

Notre périple n’est pas terminé, mais grâce à l’énergie et à l’enthousiasme que nous amène la victoire de cette semaine, nous continuerons à aller de l’avant.

Si vous avez des questions, vous pouvez communiquer avec nous à westjet@scfp.ca. Vous pouvez également encourager vos amis et collègues à s’abonner aux mises à jour en se rendant sur notre site Web.

MISE AU POINT : Renseignements importants sur l’examen du CCRI

hpouliot Uncategorized

Comme vous le savez, depuis les dernières semaines, le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) examine la demande du SCFP de représenter les agents de bord de WestJet. Aujourd’hui, nous avons appris, à travers le processus du CCRI, que WestJet avait l’intention d’utiliser tous les moyens possibles pour contrecarrer le souhait de la majorité de ses employés d’être représentés par le SCFP.

Nous savons que plusieurs d’entre vous sont impatients de connaître le résultat final de l’examen du CCRI. Nous aussi !

Voici les dernières nouvelles :

Le CCRI a passé les dernières semaines à revoir les cartes que le SCFP a soumises dans le cadre de sa demande. Certains d’entre vous ont peut-être reçu un appel d’un agent du CCRI. Veuillez le rappeler, cela pourrait accélérer le processus. Le CCRI recueille également de l’information auprès du SCFP et de WestJet et entend les deux parties sur l’unité de négociation proposée pour les travailleurs.

Toutes ces informations sont ensuite transmises à un vice-président spécialement nommé au siège du CCRI à Ottawa. Cette personne aura le dernier mot sur la demande du SCFP. Comme elle n’a pas de date limite officielle pour terminer son examen, nous ne savons pas exactement quand nous connaîtrons sa décision ; nous espérons que ce sera bientôt.

Nous sommes aussi impatients que vous de clore ce dossier et de nous attaquer à la négociation d’une solide convention collective.

Comme nous en faisions état au début de ce bulletin, nous avons appris, à travers le processus du CCRI, que WestJet avait l’intention d’utiliser tous les moyens possibles pour contrecarrer le souhait de la majorité de ses employés d’être représentés par le SCFP. Loin de respecter le souhait de ses employés en matière de représentation, WestJet a décidé de retarder le processus par tous les moyens.

Sachez que tout retard supplémentaire découle du refus de WestJet d’accepter votre décision. Mais nous n’allons pas laisser cela nous décourager. Nous continuerons d’organiser, de signer des cartes et de renforcer notre position en vue d’une première convention collective. Ensemble, nous aurons notre syndicat !

Voici trois choses que vous pouvez faire en attendant la décision du CCRI :

  1. Faites adhérer un ami d’Encore ! Nous sommes sur le point de déposer une demande pour représenter les membres d’équipage de WestJet Encore. Votre aide nous serait précieuse. (Rappelez-vous simplement qu’ils devront payer les frais d’adhésion de 5 $ requis par la loi.)
  2. Parlez à vos amis et à vos collègues des améliorations qu’ils constateront à leur vie professionnelle après leur syndicalisation avec le SCFP, même s’ils n’ont pas signé de carte de soutien au syndicat.
  3. Continuez de signer des cartes avec vos collègues de la ligne principale de WestJet, afin que nous puissions continuer à développer notre réseau de partisans pour obtenir une première convention collective. (Les agents de bord de la ligne principale de WestJet n’ont plus à payer les frais d’adhésion de 5 $.)

Le point sur Encore, le CCRI, etc.

hpouliot Uncategorized

Encore, Encore !

Maintenant que nous avons déposé une demande pour représenter les agents de bord de la ligne principale de WestJet et de Swoop, nous travaillons pour inclure ceux de WestJet Encore. Grâce à nos militants sur le terrain, nous n’avons jamais été aussi près d’un syndicat fort pour tous les membres d’équipage de WestJet. Il faut continuer sur notre lancée et même d’accélérer la cadence. Parlez à vos amis et collègues d’Encore pour les convaincre de signer une carte d’adhésion (avec les frais d’inscription de 5 $ imposés par la loi) et finissons le travail !

Les prochaines étapes au CCRI

Cette semaine, le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) a examiné la demande du SCFP pour représenter les membres d’équipage de WestJet, en se basant sur la volonté d’une majorité de ceux-ci qui ont signé une carte d’adhésion au syndicat. WestJet a jusqu’à aujourd’hui pour répondre à la demande du SCFP.

Nous savons que l’employeur et la WCCA vous ont encouragé, vous et vos collègues, à envoyer vos commentaires au CCRI. Rappelons que le Conseil, dans son Avis aux employés (qui devrait être affiché dans votre lieu de travail), précise que « vous ne devriez pas écrire au Conseil si c’est uniquement pour exprimer votre désir d’être représenté ou non par le syndicat ».

Ce qui importe, en dernier ressort, et ce que le CCRI considère comme le plus important en ce moment, c’est que la majorité des membres d’équipage de WestJet ait signé une carte pour se joindre au SCFP.

Si vous avez des préoccupations au sujet de la conduite de l’employeur ou de la WCCA, veuillez communiquer avec nous.

Enfin, lorsque vous discutez de syndicalisation avec des amis ou des collègues, n’oubliez pas que tous bénéficieront de meilleures conditions de travail et d’une relation plus équitable et respectueuse avec la direction de WestJet, qu’ils aient signé une carte d’appui à la syndicalisation ou non.

Restez en contact !

Pendant cette phase critique pour votre section locale, nous continuerons à vous envoyer régulièrement des mises à jour. Assurez-vous que vous, vos amis et vos collègues figurez sur notre liste d’envoi. Inscrivez-vous au westjet.scfp.ca.

Qu’est-ce qui se passe ensuite ?

hpouliot Uncategorized

Le 9 juillet, le SCFP a déposé une demande auprès du Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) pour représenter les agents de bord de la ligne principale de WestJet et de Swoop. Le CCRI a jusqu’au 26 juillet pour examiner la demande du SCFP, mais il pourrait prendre plusieurs jours de plus pour rendre sa décision. Nous vous tiendrons au courant. En attendant, voici ce qui se passera.

Vérifications du CCRI

Dans le cadre normal de ce processus, le CCRI va contacter un certain nombre de signataires de cartes pour valider leur identité. Ne vous inquiétez pas si on vous contacte dans les prochaines semaines.

Gel statutaire

Maintenant que le SCFP a déposé sa demande, un « gel statutaire » est en place. Cela signifie que vos conditions de travail, votre salaire, vos avantages sociaux, ainsi que les politiques et les pratiques de l’entreprise, sont bloqués jusqu’à ce que vous signiez votre première convention collective. WestJet ne peut rien vous enlever de tout cela.

Autrement dit, c’est comme si de rien n’était et les choses en cours continueront. Par exemple, nous prévoyons recevoir des nouvelles au sujet du protocole d’entente WestJet-WCCA. Le gel statutaire n’empêche pas les améliorations convenues tant par l’employeur que par le syndicat.

Plus forts ensemble

Vous remarquerez que la demande du SCFP englobe les agents de bord de la ligne principale de WestJet et de Swoop. Cela reprend le modèle de l’entente déjà conclue entre WestJet et le syndicat des pilotes, l’ALPA. Nous espérons aussi intégrer bientôt à notre syndicat les agents de bord de WestJet Encore. Nous savons que nous sommes plus forts ensemble.

Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

  1. Continuez à faire signer des cartes. Maintenant que la demande est déposée auprès du CCRI, nous n’avons plus besoin de recueillir des frais d’adhésion de 5 $ pour les membres d’équipage de la ligne principale et de Swoop. Par contre, il faut continuer cette pratique pour Encore. La signature d’une carte aide votre syndicat à croître en force au fur et à mesure qu’augmente le nombre de ses membres. En outre, la carte sert à recueillir les coordonnées des employés pour développer notre réseau de militants et envoyer des mises à jour importantes aux WestJetters. C’est une partie absolument essentielle de la marche vers votre toute première convention collective.
  2. Soutenez les membres d’équipage d’Encore. La campagne de signature de cartes du SCFP chez WestJet Encore se poursuit et le vent souffle plus que jamais en notre faveur. Avec votre aide, nous pouvons faire en sorte que les agents de bord d’Encore puissent obtenir un contrat équitable et une représentation forte. D’autant plus que cela renforcerait la position des agents de bord de la ligne principale et de Swoop. Encouragez vos collègues d’Encore à signer une carte du SCFP et à payer les frais de 5 $ pour atteindre le nombre de cartes requis le plus vite possible !
  3. Remettez les cartes de la ligne principale et d’Encore aux militants. Pour remettre vos cartes, contactez les militants sur cette liste. Enfin, nos militants poursuivent leur travail remarquable pour faire avancer cette campagne. Nous ne saurions trop les remercier pour leur dévouement phénoménal à réunir tous les membres d’équipage de WestJet dans un syndicat fort qui leur est dédié.

Restez à l’affût

Nous vous tiendrons au courant des développements. Si vous connaissez d’autres WestJetters qui veulent être tenus au courant, dites-leur de s’inscrire au westjet.scfp.ca. C’est le meilleur moyen de tuer les rumeurs et d’obtenir des informations directement de nous.

Dans un proche avenir, nous nous pencherons sur des questions comme la structure de votre section locale (p. ex. : ce que vos règlements diront sur la structure de votre exécutif et des autres comités). Toutes les décisions, les WestJetters les prendront ensemble.

Le SCFP dépose une demande pour représenter les agents de bord de WestJet

hpouliot Uncategorized

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) a déposé une demande auprès du Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) pour représenter les agents de bord de WestJet.

La majorité des employés visés (à la ligne principale comme chez le transporteur à bas prix Swoop) ont signé une carte d’adhésion syndicale avec le SCFP. Le syndicat est optimiste pour la suite des choses.

« Nous espérons que ce n’est que la première de nombreuses victoires pour améliorer les conditions de travail des membres d’équipage WestJet », a déclaré Mark Hancock, président national du SCFP.

« Les employés de WestJet ont un syndicat fort, prêt pour le décollage ! »

Le SCFP est le syndicat par excellence des agents de bord au Canada, représentant près de 12 000 agents de bord chez dix transporteurs aériens.

#VendrediVérité : Le ménage : pas payé? Pas sûr! Avec le SCFP, nous pourrons avoir mieux.

hpouliot Uncategorized

Travailler gratuitement

Au cours de la dernière année, nous avons eu de nombreuses conversations avec des membres d’équipage au sujet du ménage à faire dans les avions. De nombreux membres d’équipage pensent qu’il est injuste que cette responsabilité leur incombe presque entièrement. Certains suggèrent que d’autres employés pourraient participer à cet effort, mais manifestement, ce sont les membres d’équipage de cabine qui font la majeure partie de ce travail.

D’autres nous ont dit que ça ne les dérange pas de faire le ménage, mais qu’on devrait au moins les payer. Selon l’horaire, le ménage peut demander une heure, ou plus, de travail non rémunéré au cours d’une seule journée de service. Ce n’est pas juste.

Les agents de bord syndiqués par le SCFP ont négocié des conventions collectives qui règlent les questions comme le ménage. Chez Air Canada, les agents de bord du SCFP ne font pas du tout le ménage. Chez Air Transat, dans les rares cas où ils doivent nettoyer l’avion, ils sont rémunérés pour ce travail supplémentaire.

Un travail dangereux

Lors du ménage, votre niveau de sécurité dépend de nombreux facteurs comme l’équipement, la formation, la fréquence et le volume de travail.

D’après nos conversations avec des WestJetters, il est clair que votre sécurité n’est pas une considération sérieuse pendant le ménage. Certains employés se sont blessés, au dos ou ailleurs. D’autres se sont piqués sur des objets coupants ou des aiguilles. D’autres encore sont tombés malades après être entrés en contact avec des sièges ou des matériaux contaminés. Ce sont des préoccupations sérieuses, mais dans l’état actuel des choses, le WestJetter qui veut en parler à la direction doit se débrouiller seul.

Les agents de bord syndiqués par le SCFP ont des comités de santé et de sécurité dont les représentants sont formés par le syndicat pour défendre leur sécurité. Par exemple, chez Air Transat, les agents de bord sont munis de gants à l’épreuve des aiguilles pour se protéger quand ils doivent mettre la main dans les poches des sièges ou à d’autres endroits qu’ils ne peuvent pas voir clairement. Les membres du SCFP ont également accès aux experts en santé et sécurité du syndicat. Lorsqu’un membre veut faire part de ses préoccupations en matière de sécurité, le syndicat est là pour l’appuyer avec les ressources nécessaires pour faire valoir son point.

Les WestJetters méritent que quelqu’un se batte pour leur sécurité. Le SCFP est prêt à se battre pour vous.

Avez-vous déjà été blessé ou rendu malade à cause du ménage ? Si oui, nous voulons en savoir plus sur votre expérience. Envoyez-nous un courriel à westjet@cupe.ca et nous utiliserons votre histoire pour bâtir l’argumentaire en faveur d’un lieu de travail plus sécuritaire. Nous ne sommes pas encore accrédités, mais il faut se mettre au travail dès maintenant.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, signez votre carte d’adhésion au SCFP.

#VendrediVérité : Qu’est-ce qui se passe après l’accréditation ?

hpouliot Uncategorized

Au cours des dernières semaines, de nombreux agents de bord enthousiastes nous ont demandé ce qui se passera après l’accréditation.

Il y aura deux objectifs à atteindre : construire la structure de notre section locale du SCFP et négocier une convention collective ayant force de loi.

Mise en place de notre section locale

Après l’accréditation, avec le soutien du personnel national du SCFP, les agents de bord de WestJet vont :

  • rédiger et approuver les règlements, soit les règles qui régissent le fonctionnement de notre section locale du SCFP.
  • élire les dirigeants qui verront à faire fonctionner notre section locale au jour le jour.
  • élire les syndics qui superviseront les finances de la section locale.
  • établir et créer des comités locaux sur des sujets spécifiques, comme la négociation et la santé-sécurité au travail.
  • déterminer les cotisations syndicales qui seront versées par tous les membres.
  • mettre en place un réseau de délégués syndicaux qui auront pour fonction de représenter les membres dans leur milieu de travail.

Négociation de notre première convention collective

Une fois le comité de négociation élu, les préparatifs pour les négociations commenceront.

  • Le sondage visant à cerner les priorités en vue de la négociation est rédigé et distribué aux membres.
  • Avec l’aide du personnel du SCFP national, le comité de négociation rédige des propositions qui reflètent les priorités identifiées par les membres.
  • Les négociations commencent avec l’employeur.
  • Le comité de négociation fait régulièrement état de l’avancement des négociations aux membres.
  • Lorsqu’une entente de principe est conclue à la table des négociations, elle est soumise aux membres pour ratification par vote.
  • Vos conditions d’emploi actuelles sont gelées jusqu’à la ratification de votre première convention collective.

La convention collective détermine tout, de votre rémunération à vos conditions de travail. Elle décrit aussi un processus de règlement des griefs si elle n’est pas respectée. La convention collective est le résultat des efforts du syndicat pour améliorer le sort des membres. Des idées à la ratification, l’implication des membres à chaque étape est primordiale !

Contrairement à un accord négocié par la WCCA, une convention collective a force de loi et WestJet ne peut pas la changer comme bon lui semble. Vous aurez des protections sur lesquelles vous pourrez compter !